Serge Gainsbourg au théatre de Mogador avec le groupe Bijou

Rencontre importante avec le groupe rock français Bijou

Durant l’été 1978, Gainsbourg reçoit la visite du groupe rock français Bijou, sensationnel power trio signé chez Philips et constitué de Vincent Palmer (guitares, chant), Philippe Dauga (basse, chant) et Dynamite Yan (batterie), mais aussi, dans l’ombre, Jean-William Thoury, qui est à la fois leur manager, parolier et éminence grise.

Lire la suite

Gainsbourg-Aux armes et caetera

Le jour de gloire est arrivé – Aux armes et cætera

Lentement mais sûrement, les choses se mettent en place : les anthologies « Vingt ans de carrière » sont venues rappeler quel auteur-compositeur exceptionnel Gainsbourg représente dans l’histoire de la chanson française.

Même si ses disques des années 70 n’ont pas obtenu le succès qu’ils méritaient «Sea Sex And Sun» a su séduire les « mineures » auxquelles il fait allusion dans le texte du « Monde de la musique ».

Lire la suite

Serge Gainsbourg met les paras au garde-à-vous

Strasbourg, 4 janvier 1980 : Serge met les paras au pas.

Le 4 janvier 1980, Serge doit chanter à Strasbourg. Depuis quelque temps déjà les paras, excités par les harangues haineuses de Michel Droit, ont multiplié les menaces, réussissant à décourager les organisateurs du spectacle prévu à Marseille, mais finalement annulé. A Lyon, le 3, tout se passe sans encombre. Le lendemain ça tourne au vinaigre.

Michel Droit, cinquante-six ans, ex-laquais du gaullisme, réactionnaire patenté, éditorialiste fielleux, publie dans Le Figaro Magazine ce texte nauséabond :

Lire la suite

Gainsbourg Birkin La rupture

Jane Birkin quitte Serge ! Après leur séparation, il rencontre Bambou

A la mi-septembre 1980, au cours d’une nuit funeste, Jane quitte Serge en emmenant ses fillettes : lassée de ses excès, elle a craqué.

Kate et Charlotte avaient depuis un moment confusément senti que ça n’allait plus : leur maman en qui elles ont toujours vu le vrai «chef de famille» ne retrouvait plus le Gainsbourg qu’elle aimait derrière son double alcoolisé.

Lire la suite

Album Mauvaises nouvelles des étoiles

Serge Gainsbourg – Mauvaises nouvelles des étoiles

Serge Gainsbourg attaque l’enregistrement de son nouvel album reggae, Mauvaises nouvelles des étoiles, aux fameux studios Island à Compass Point, aux Bahamas, du 21 au 27 septembre 1981, avec les mêmes musiciens que la fois précédente, choristes comprises.

Son directeur artistique, en revanche, craint une inutile redite, ce qui sera effectivement souligné par les médias à la sortie de l’album, en novembre, argument balayé lorsque Serge explique, avec une certaine facilité, qu’il s’agit du second volet d’un diptyque.

Lire la suite

manuscrit de la chanson Sorry Angel

Serge Gainsbourg – Love On The Beat

En avril 1984, Serge et Philippe Lerichomme se retrouvent à New York avec en tête un nouveau plan, après le reggae : le funk de Manhattan mâtiné de rock New Jersey.

Celui qui leur a préparé le terrain est un Français émigré, à l’affût des dernières tendances de la Big Apple…

Lire la suite

You're under arrest-Serge Gainsbourg

1987: Son dernier album Studio – You‘re Under Arrest

Ultime album studio, ‘You‘re Under Arrest‘ sort en novembre 1987. Serge, qui a parfaitement compris qu’il doit se racheter une conduite et donner un album réussi, qui ne soit pas une redite de ‘Love On The Beat‘, a visiblement bossé, notamment sur le concept général.

Voici comment il emmène ses fans à la recherche d’un avatar prépubère de ‘Melody Nelson‘ ou de ‘Marilou’, la petite Samantha, treize ans, black et junkie. Dans «Five Easy Pisseuses» (jeu de mots sur « Five Easy Pieces« , film de Bob Rafelson qui avait fait de Jack Nicholson une star en 1970), il décrit le personnage :

Lire la suite

Ticket de caisse du zenith de Serge Gainsbourg du 22-3-1988

22 mars 1988: Le Zénith de Gainsbourg

Le 15 décembre 1987, la double page centrale de Libération annonce les concerts au Zénith à partir du mardi 22 mars 1988, avec, sous l’agrandissement d’un ticket d’entrée, le texte « Achetez-le 140 balles, revendez-le 500 ! ».

Le 22 mars 1988, Serge retourne donc sur scène : sept soirs au Zénith, trente autres tous azimuts, de Nantes à Metz, de Caen à Nice .

Lire la suite

serge-gainsbourg-aux-cotes-de-sa-caricature-le-10-mai-1989-a-l-emission-nulle-part-ailleurs-sur-canal-plus

1989 – Serge est au plus mal, c’est la descente au enfers

A la rentrée de la saison 1988-89, Serge est au plus mal, la descente aux enfers se poursuit, inexorable.

A une exception près, un Mon zénith à moi de Michel Denisot sur Canal+, ses télés sont désastreuses : quand il vient présenter le clip de «Mon légionnaire» à Nulle part ailleurs, l’émission de Philippe Gildas, également sur Canal+, nombreux sont les fans qui trouvent son Guignol plus drôle que l’original, il faut dire que la marionnette est rigolote, comme la voix de l’imitateur Yves Lecoq.

Lire la suite

stan the flasher serge gainsbourg film

Le dernier film de Serge : Stan the Flasher

C’est au Raphael que Serge s’attaque au scénario de Stan The Flasher, le film qui l’obsède depuis quelques mois et qu’il écrit avec en tête l’interprète dont l’image s’est gravée dans son mental, Claude Berri.

Stan, c’était le prénom du personnage joué par Serge dans « Charlotte For Ever ». Stan The Flasher, c’était aussi le surnom de Stan Harrison, son saxophoniste, quand il le présentait sur scène. Résumé, à nouveau squelettique, du concept :

Lire la suite