Gainsbourg tel quel

Gainsbourg tel quel

En cette rentrée 1965, Serge participe au tournage d’un portrait intitulé « Gainsbourg tel quel », que lui consacre la télévision française, au cœur de l’émission Central variétés.

C’est Claude Dejacques, toujours aussi déterminé à le pousser en tant qu’artiste, et pas seulement comme auteur-compositeur, qui a arrangé le coup, le reportage, qui dure une quinzaine de minutes, est réalisé par Claude Dagues.

Lire la suite

Serge Gainsbourg Rare

Qui est “in” qui est “out” en 1966

Serge a donc quitté le domicile conjugal. Après quelques semaines passées à se planquer dans des hôtels, Michèle Arnaud lui propose de s’installer dans le petit appartement de sa fille Florence, boulevard Murat, en compagnie du réalisateur suisse Pierre Koralnik, remarqué entre autres pour la célèbre émission de variétés Douche écossaise, lancée quelques mois auparavant.

Lire la suite

France-Gall

Annie aime les sucettes

Serge est reçu le 13 mars par Denise Glaser dans Discorama : devant les caméras de Raoul Sangla, il chante «Docteur Jekyll» et «Marilu». Une fois de plus, l’interview est lumineuse, intimiste et révélatrice.

Denise Glaser : C’est drôle… Serge Gainsbourg, chaque fois que vous venez a Discorama, c’est a peu prés une fois par an, j’ai l’impression que vous venez comme chez le médecin. J’ai envie de vous dire: donnez-moi votre pouls, comment allez-vous et où en êtes-vous aujourd’hui ?

Lire la suite

Anna Karina dans Anna

La comédie musicale Anna

En mai 1966, Michèle Arnaud vient lui commander la comédie musicale Anna.

Longtemps invisible, Anna ne fut rediffusé à la télévision qu’en 1990. Quant à l’album de la bande originale, qui n’avait à sa parution, en janvier 1967, connu qu’une diffusion confidentielle et qui avait longtemps été un des collectors les plus recherchés par tous les fanatiques de Serge.

Lire la suite

Gainsbourg-inédit-le sable et le soldat

Le sable et le soldat

En juin 1967, la France se remet à peine du choc suscité par la guerre des Six Jours entre Israël et l’Égypte. On a vu les foules paniquées se ruer sur les produits de première nécessité, dans l’hypothèse où le conflit allait dégénérer et se transformer en troisième guerre mondiale.

Au lieu de ça, les événements donnent à Serge l’occasion de pratiquer un exercice de style inattendu, comme l’explique son papa dans un langage code qui fait sourire mais après tout, il écrit à sa fille Liliane, à Casablanca…

Lire la suite

Le cinéma de Serge Gainsbourg

Au mois de septembre 1967, Serge attaque le tournage d’un nouveau film, « Ce sacré grand-père », près d’Aix-en-Provence.

Son vieux pote Poitrenaud met en scène et Michel Simon hérite du rôle principal, dans celui du jeune premier aux yeux bleus craquants, on découvre Yves Lefebvre.

Lire la suite

brigitte-bardot-et-serge-gainsbourg

L’album Bonnie And Clyde

Serge et B.B. sortent beaucoup. Il l’emmène un soir au Raspoutine, rue Bassano. L’émotion est à son comble.

L’ orchestre tzigane joue des sérénades romantiques et les accompagne jusqu’à la Morgan décapotable vert anglais, «sentant le cuir et le bois de rose […] mon joujou, ma passion, mon caprice », comme le dit Bardot, qui l’emmène ensuite chez elle, au 71, avenue Paul-Doumer.

Lire la suite

Brigitte-Bardot-une

L’album Initials B.B.

Les lettres de Joseph permettent de suivre pas à pas la fin de l’amour-passion entre Serge et Brigitte.

Il est au courant des moindres détails vu que Serge, qui vient d’être viré de la Cité des Arts, s’est à nouveau installé avenue Bugeaud… Plus loin dans le même courrier, il annonce à sa fille Liliane que : Lire la suite

photo-Slogan-1968-2

Sur le tournage du film Slogan, en 1968, il rencontre Jane Birkin

En février 1968, Serge avait rencontré Pierre Grimblat qui lui avait fait lire le scénario de Slogan, qu’il a écrit avec Melvin Van Peebles, un Noir américain, parisien d’adoption.

Immédiatement séduit, il accepte d’en être la tête d’affiche. Spécialiste du spot publicitaire, Grimblat désire revenir à ses premières amours, le cinéma (il avait réalisé « Me faire ça à moi » en 1960, « L’Empire de la nuit » en 1962 et « Cent briques et des tuiles » en 1964).

Lire la suite

jane-birkin-serge-gainsbourg

L’album « Jane Birkin »

Le 18 juin 1968, une date qui compte dans la vie d’Olia et Joseph Ginsburg: ils fêtent leurs noces d’or au Raspoutine.

Sérénades russes, la maman en pleine forme et un peu pompette chantonne avec l’orchestre tzigane, après chaque rasade de champagne, Jacqueline, Serge et leurs parents brisent leurs verres…

Lire la suite

serge-gainsbourg-et-jane-birkin-au-marche-de-berwick-street-londres

Le film « Cannabis »

En août 1969, Serge passe quelques jours en Angleterre où Jane tourne Delitto A Oxford, un petit film italien (jamais sorti en France) signé Ugo Liberatore.

A l’hôtel Oxford Bear, sans radio ni télévision, «délivré de toute information parasitaire» comme il le dira plus tard, il jette les bases de « l’Histoire de Melody Nelson » la jeune fille renversée par la Rolls du compositeur alors qu’elle se promène à bicyclette , le premier de ses «albums concepts» dont le douloureux accouchement va se prolonger durant plus de dix-huit mois.

Lire la suite

Histoire de Melody Nelson

Histoire de Melody Nelson

Le 10 janvier 1971, Serge commence l’enregistrement de « Melody Nelson ». Il est en studio jusqu’au 14 puis consacre trois jours au mixage les 1 er, 2 et 4 février.

Au final, l’album se compose de sept plages, dont deux longues de plus de sept minutes, sur une ossature rythmique rock basse / batterie / guitare s’ajoutent les envolées d’un orchestre symphonique de cinquante musiciens, complété pour les dernières mesures par les voix de soixante-dix choristes.

Lire la suite

Joseph Ginsburg et son groupe

Son père Joseph meurt d’une hémorragie stomacale

Le 22 avril, à 7 heures, c’est le drame, Joseph meurt brutalement, d’une hémorragie stomacale, à l’âge de soixante-quinze ans. Le jour même, à 14 heures, Lucien va déclarer le décès à la mairie.

Lire la suite

Charlotte Gainsbourg

Le 21 juillet 1971, à Londres, naît la petite Charlotte Gainsbourg

Le 21 juillet 1971, dans une clinique privée à Londres, la petite Charlotte fait son entrée dans le monde.

Lire la suite

Vu de l'extérieur - Serge Gainsbourg

L’album « Vu de l’extérieur » sort en 1973

En mars 1973, Serge met en boîte à Londres les parties instrumentales de ce qui va devenir l’album  » Vu de l’extérieur. « 

Là encore, comme sur Histoire de Melody Nelson, la consultation des feuilles de séances ne laisse pas d’intriguer.

Lire la suite

Pochette Rock Around The Bunker

Rock Around The Bunker

Après un plaisant intermède, Serge se concentre sur l’écriture d’un nouvel album : « Rock Around The Bunker », dont l’enregistrement prend exactement une semaine, du 26 novembre au 2 décembre 1974, au studio Phonogram à Londres.

A nouveau avec Alan Hawkshaw aux claviers, Alan Parker à la guitare, Dougie Wright à la batterie (plus tac-poum et minimaliste que jamais), Brian Odgers à la basse et, ce qu’il n’avait plus fait depuis « Initials BB » en 1968, trois choristes féminines.

Lire la suite

Jane Birkin pose pour Lui magazine

1975 – Serge compose trois chansons à succès

Aux premiers jours de janvier 1975, Gainsbourg enregistre avec la chanteuse Dani qui avait débuté en 1966 avec « Garçon manqué » la maquette d’une chanson calibrée pour le prochain grand concours Eurovision de la chanson.

Lire la suite

Premier film de Serge Gainsbourg intitulé Je t'aime moi non plus

Le premier film de Serge : « Je t’aime moi non plus »

Tout près d’Uzès, Serge Gainsbourg réalise pour la première fois un film. Il a recréé un univers sordide couleur de rouille et presque intemporel. C’est dans ce décor monochrome qu’un drame intimiste va se jouer entre trois êtres, un couple d’homosexuels et une femme. Le titre du film est celui d’une chanson à succès de Gainsbourg, « Je t’aime moi non plus ».

Lire la suite

Sculpture - L'homme à tête de chou

L’homme à tête de chou

L’immédiat après « Je t’aime moi non plus » est douloureux et Serge se sent mal. Artistiquement, il est à la fois fier de lui (les louanges de Truffaut) et cruellement déçu (le nombre d’entrées). Aucun de ses derniers disques, pas plus que ceux de Jane, n’a marché comme il l’avait espéré.

Quelques années plus tôt, Serge s’était acheté dans une galerie de la rue de Lille, une sculpture de Claude Lalanne. Celle-ci, simplement intitulée « L’homme à tête de chou », représente un homme nu, assis, la tête effectivement remplacée par une inflorescence charnue de la race des crucifères…

Lire la suite

Jane Birkin Ex-fan des sixties

Ex-fan des sixties – Jane Birkin

En cette fin 1977  Serge Gainsbourg enregistre le nouveau 33 tours de Jane Birkin, Ex-fan des sixties, qui sera publié en février 1978.

La chanson qui donne son titre à l’album fait même une jolie percée dans le hit-parade de RTL et grimpe jusqu’à la 26e place avant de disparaître brutalement du classement a la fin du mois d’avril 1978.

Lire la suite